Le portail Veille Action

Le portail Veille Action offre de l’information crédible et des connaissances pratiques, accessibles et documentées sur les actions d’approche populationnelle à mettre en œuvre pour favoriser la saine alimentation, le mode de vie physiquement actif, une image corporelle saine ainsi que la prévention des problèmes reliés au poids chez les jeunes et l’ensemble de la population.

Mission

Le portail Veille Action a pour mission d’informer et de faire échanger entre eux les partenaires locaux, régionaux et nationaux québécois – issus des milieux municipal, communautaire et scolaire, des services de garde, de la santé et des services sociaux, décideurs et intervenants, qui mettent en œuvre des actions favorisant la saine alimentation, le mode de vie physiquement actif, une image corporelle saine ainsi que la prévention des problèmes reliés au poids chez les jeunes et l’ensemble de la population.

Ces actions concernent particulièrement les milieux scolaire, municipal, associatif, sportif et communautaire, le réseau de la santé et des services sociaux, les services de garde ainsi que les secteurs de l’agroalimentaire, des transports et des médias.

Politique éditoriale

Principes directeurs généraux

Le contenu publié sur le portail doit :

  • être cohérent avec la Vision commune des environnements favorables à la saine alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids ainsi qu’avec la Vision de la saine alimentation;
  • porter sur des approches populationnelles susceptibles d’avoir des répercussions auprès des jeunes de 0 à 17 ans, de leur famille et de l’ensemble de la population;
  • rejoindre les décideurs et les intervenants des milieux municipal, communautaire et scolaire, récréatif et sportif, des services de garde, du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que des secteurs de l’agroalimentaire, des transports et des médias;
  • favoriser le développement durable;
  • viser le bien-être global de l’individu.

Le portail Veille Action n’a aucun but lucratif ni attache commerciale; il s’engage à demeurer indépendant en ce qui a trait à son contenu.

Définitions

Saines habitudes de vie
Par « saines habitudes de vie », dans une optique de lutte contre l’obésité, le portail réfère à une alimentation saine, à un mode de vie physiquement actif, à une image corporelle saine et à la prévention des problèmes reliés au poids.

Saine alimentation
« Une saine alimentation est constituée d’aliments diversifiés et donne priorité aux aliments de valeur nutritive élevée sur le plan de la fréquence et de la quantité. En plus de leur valeur nutritive, les aliments véhiculent une valeur gastronomique, culturelle ou affective1. »

Mode de vie physiquement actif
C’est « un mode de vie qui intègre la pratique de diverses activités physiques, de fréquence, de durée et d’intensité variables, pour les bienfaits qui s’y rapportent2 ». Opter pour un mode de vie physiquement actif, c’est adopter une manière d’être, une façon de vivre pour lesquelles bouger sous ses diverses formes est valorisé et intégré au quotidien.

Image corporelle saine
Avoir une image corporelle saine, c’est avoir une perception réaliste et globalement positive de son corps : apparence corporelle, poids, capacités fonctionnelles, pouvoir d’attirance, etc. Cela fait référence à la capacité d’une personne de voir son corps tel qu’il est dans le moment présent, d’en apprécier les habiletés et les particularités. Une personne ayant une image corporelle saine sera en mesure de valoriser son corps pour ce qu’il est capable d’accomplir et non seulement pour l’image qu’il reflète. Elle sera également plus encline à traiter son corps avec bienveillance en adoptant de saines habitudes de vie dans une perspective de santé et de bien-être plutôt que dans une perspective de contrôle du poids ou d’esthétisme3.

Problèmes reliés au poids
L’expression « problèmes reliés au poids » réfère au double problème de l’excès de poids – obésité et embonpoint – et du désir omniprésent de minceur que l’on nomme « préoccupation excessive à l’égard du poids4 ».

Environnements favorables
« Un environnement favorable à l’alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids réfère à l’ensemble des éléments de nature physique, socioculturelle, politique et économique qui exercent une influence positive sur l’alimentation, la pratique d’activités physiques, l’image corporelle et l’estime de soi5. »

Développement durable
Le développement durable « répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Ce concept place l’être humain, en tant qu’individu, mais également en tant que membre d’une collectivité – puisqu’on parle de générations futures, au centre de ses préoccupations. Toutefois, le bien-être de l’humain, notamment son droit à une vie saine et productive, doit être atteint en respectant la capacité de support de l’écosystème dans lequel il vit6 ».

Le contenu du portail Veille Action : collaboratif et évolutif

Le contenu de base – les articles de la Veille et les Fiches pratiques – est produit par l’équipe de rédaction de Veille Action. Cependant, le portail est ouvert aux partenariats et à la collaboration d’organismes reconnus, crédibles et désireux de partager leurs contenus en lien avec la mission de Veille Action (notamment dans les sections Formation et Zone Partenaires ainsi que dans le Blogue).

De nouveaux documents, produits par l’équipe de rédaction de Veille Action ou partagés par des partenaires de contenu, s’ajoutent régulièrement à la base de données du portail. Au fil du temps, de nouvelles thématiques viendront également enrichir le contenu.

Les thématiques

Voici la liste des principales thématiques actuellement abordées dans le portail : activité physique, activité sédentaire, agroalimentaire, alimentation, aménagement et urbanisme, défavorisation, environnements, habiletés motrices, habitudes de vie, image et diversité corporelles, mode de vie physiquement actif, persévérance scolaire, Premières Nations et Inuits, problèmes reliés au poids, transport actif.

Les sections

Le portail comprend cinq sections principales : Veille, Fiches pratiques, Formation, Zone Partenaires et Blogue.

  • Section Veille : des articles issus de la veille scientifique et de la veille médiatique.
  • Section Fiches pratiques : des fiches qui présentent des faits, des pistes d’action en lien avec les différentes thématiques abordées sur le portail ainsi que des projets et réalisations qui y sont associés.
  • Section Formation : des renseignements pratiques et de l’information relative aux formations offertes au Québec.
  • Section Zone Partenaires : le partage de diverses réalisations et interventions favorisant les saines habitudes de vie effectuées par des partenaires désireux de faire profiter les autres du fruit de leur travail.
  • Section Blogue : la publication de billets rédigés par des experts dans le but de susciter la réflexion et d’approfondir la discussion autour des problématiques de l’heure en matière de saines habitudes de vie.

Précédemment hébergé sur le portail Veille Action, le Répertoire Saines habitudes de vie (qui regroupe près de 1 000 outils et services d’organismes actifs dans la sphère des saines habitudes de vie) relève désormais entièrement de la responsabilité du Conseil québécois sur le poids et la santé.

Le contenu produit par Veille action

Les fiches pratiques
Chaque fiche thématique de Veille Action fait l’objet d’une recherche approfondie selon une méthodologie rigoureuse.

Cette méthodologie permet de rédiger de courts articles allant à l’essentiel, tout en tenant compte des résultats significatifs des études scientifiques les plus pertinentes.

Le lecteur non spécialiste peut accéder à de l’information scientifique vulgarisée de qualité, lui assurant ainsi la compréhension de notions plus complexes.

Les professionnels y trouvent une synthèse pratique et utile des principales connaissances actuelles, qu’ils peuvent également approfondir en consultant les sources documentaires citées.

L’information est synthétisée et présentée de manière objective. Chaque fiche suit la même structure et comporte un résumé, qui permet de voir en un coup d’œil les principaux points de la thématique. Elle se décline généralement en quatre parties : une première portant sur les principaux faits de la problématique dans le contexte québécois, basés sur les statistiques les plus récentes; une deuxième sur les pistes d’action à mettre en œuvre; une troisième sur leurs impacts positifs ou négatifs, si les données sont disponibles; et une quatrième section sur les projets québécois liés à la thématique exploitée.

Les pistes d’action présentées dans les fiches découlent d’études scientifiques sérieuses ou proviennent d’experts reconnus. Toutefois, nous ne visons pas à qualifier systématiquement les pistes d’action de bonne pratique, de pratique prometteuse ou de pratique innovante. Si tel était le cas, des études encore plus fouillées seraient nécessaires afin de nous assurer une réponse claire, sans équivoque. Pour l’instant, les évaluations des actions n’abondent pas ni ne font consensus. Cependant, si un expert scientifique estime que la piste d’action mérite une recommandation, nous nous engageons à le mentionner.

Les fiches thématiques sont rédigées par l’équipe de journalistes scientifiques de Veille Action.

Les sources d’information
Veille Action fait appel à des sources d’information reconnues pour leur fiabilité : des bases de données, des documents de référence et des sites spécialisés rigoureux et sérieux, provenant d’organismes gouvernementaux, universitaires ou institutionnels. Citons à titre d’exemples les sites de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de la Robert Wood Johnson Foundation. Les sources d’information consultées et utilisées sont citées à la fin de chaque fiche et des hyperliens permettent d’y accéder directement.

La validation des fiches pratiques
Les fiches font l’objet d’une double vérification. Une première lecture est effectuée par des intervenants terrain afin de s’assurer que l’information et les connaissances contenues dans chaque fiche sont concrètes et bien adaptées au contexte québécois. Toutes les fiches sont ensuite révisées par un expert scientifique, par exemple, un chercheur œuvrant au sein d’universités ou un professionnel d’organisations reconnues, qui vérifie l’exactitude de l’information et des connaissances transmises. Veille Action a mis en place un processus permanent de mise à jour des fiches thématiques.

La Veille
La section Veille comprend d’abord une veille scientifique qui rend compte des progrès les plus intéressants concernant les thématiques du portail. Le contenu de la veille scientifique fait l’objet d’une sélection minutieuse à partir de plus de 1 500 sources en provenance du Québec, d’autres provinces canadiennes, des États-Unis et de plusieurs pays du monde entier. La veille scientifique est assurée par les journalistes scientifiques de Veille Action.

La section Veille comporte aussi une veille médiatique ou revue de presse qui fait le tour d’une multitude de sources locales, régionales, nationales et internationales. La revue de presse se concentre sur l’actualité en lien avec les thématiques de Veille Action et rapporte ce qui se passe dans les différentes régions du Québec, ailleurs au Canada et dans le monde. Livrée sous forme de courtes nouvelles dans le portail, la revue de presse se déploie aussi sur Twitter. Elle figure également dans le bulletin Veille Action. Mise en place et réalisée en partenariat avec le Conseil québécois sur le poids et la santé entre 2012 et 2015, cette veille médiatique est maintenant assurée par l’équipe de rédaction de Veille Action.

Partenariats de contenu

  • Par le truchement de la section Formation, de la Zone Partenaires et du Blogue, le portail Veille Action vise d’abord à donner de la visibilité aux organismes des paliers local, régional et national à but non lucratif ainsi qu’à leurs produits et services.
  • Les entreprises commerciales ne sont pas admissibles à titre de partenaires de contenu.

Déclaration de conflit d’intérêts

Veille Action demande à tout organisme ou auteur désireux de partager du contenu dans le portail, de faire état de ses conflits d’intérêts apparents, réels ou potentiels, s’il en a. Pour ce faire, une déclaration de conflit d’intérêts doit être fournie afin de divulguer toute affiliation ou tout intérêt financier.

Pourquoi cette déclaration de conflit d’intérêts?

La divulgation de conflits d’intérêts potentiels permet aux personnes qui consultent les contenus partagés dans les sections Formation et Zone Partenaires ou dans le Blogue, de porter un jugement éclairé sur l’objectivité des organismes, de leurs outils et services inscrits au Répertoire, ou sur celle des auteurs et de leur contenu.

La rédaction en chef de Veille Action a le mandat de faire respecter ces principes pour tout partenariat avec Veille Action et participation au contenu dans la Zone Partenaires et dans la section Blogue.

Le comité éditorial de Veille Action exerce un rôle de vigilance relativement aux apparences de conflits d’intérêts.

L’éditeur du portail Veille Action (Québec en Forme), se réserve le droit de refuser toute contribution, partenariat ou organisme dont la mission ne respecte pas celle du portail.

1 QUÉBEC. MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé, 2010, 6 p.

2 QUÉBEC. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT. Mode de vie physiquement actif : définition commentée, 2013, 6 p.

3 Dagenais, F., Dufour-Bouchard, A-A., Trudel, J. (2014). Définition de l’image corporelle saine. Québec : ÉquiLibre.

4 ASSOCIATION POUR LA SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC. Les problèmes reliés au poids au Québec : Un appel à l’action, 2005, 59 p.

5 QUÉBEC. MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Pour une vision commune des environnements favorables à la saine alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids, Document rédigé en collaboration avec Québec en Forme et l’Institut national de santé publique du Québec, 2012, 24 p.

6 QUÉBEC. MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX. Vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé, 2010, 6 p.

La Zone Partenaires - Consignes de publication de documents

Critères d’admissibilité pour les contributions publiées dans la section Zone Partenaires

1. Les documents présentés doivent respecter la mission du portail Veille Action

2. Différents types de documents : mémoires, lignes directrices, rapports, analyses, grilles, outils, capsules, statistiques, vidéos, capsules audio, infographies, images, photos, etc.

3. Documents clés en main, prêts à être publiés. Les documents, tant en français qu’en anglais, doivent être sans fautes. Les auteurs sont priés de soigner la présentation de leurs textes et d’en assurer la révision linguistique avant de les soumettre en format PDF. Tout document doit être accompagné d’un texte de présentation.

4. En français ou en anglais. Les documents en français sont publiés dans la version française du portail; les documents en anglais, dans la version anglaise.

5. Fiabilité des sources. Les documents soumis doivent être basés sur des sources crédibles et des données probantes.

6. Thématiques recherchées. Les documents doivent porter sur des actions – ou contribuer à orienter ou à concevoir des actions – qui favorisent la saine alimentation, un mode de vie physiquement actif et une image corporelle saine, et qui contribuent à prévenir les problèmes reliés au poids. Voir la liste des thématiques.

Les actions doivent porter sur des approches populationnelles et non individuelles, sauf parfois pour certaines actions qui revêtent une importance particulière.

Les actions concernent les milieux scolaire, municipal, associatif sportif et communautaire, les services de garde, le réseau de la santé ainsi que les secteurs de l’agroalimentaire, des transports et des médias.

Les actions visent les enfants de 0 à 17 ans, leur famille et l’ensemble de la population.

Les documents intéresseront le public cible de Veille Action : intervenants, décideurs et élus.

Comité éditorial de Veille Action, le 24 octobre 2014
Dernière mise à jour : 10 décembre 2015

Plus d'articles...

  1. L’équipe de Veille Action