Veille - Activité physique

Promouvoir l’activité physique chez les filles des communautés « racialisées »

Les jeunes filles font peu d’activité physique et celles des communautés « racialisées » (ou minorités visibles) encore moins, nous dit l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS) dans le rapport sur son projet Défi-santé avec les communautés racialisées qu’elle vient de publier.

Le principal objectif du projet était d’en apprendre davantage sur les obstacles sociaux et systémiques auxquels sont confrontées les filles et les jeunes femmes de communautés racialisées qui souhaitent faire de l’activité physique et acquérir de saines habitudes alimentaires, et de la difficulté à offrir des programmes à ce groupe cible.

Télécharger le rapport complet

Veille Action - 8 novembre 2012