Veille - Activité physique

Jeux vidéos actifs : efficaces pour augmenter l’activité physique des jeunes?

Les fabricants de consoles de jeux vidéos dits « actifs » prétendent que leurs produits peuvent remplacer l’activité physique. Une récente étude canadienne sur la console Kinect remet cette allégation en question.

De fait, la dépense énergétique supplémentaire entraînée par une séance de Kinect a été compensée dans les 24 heures suivantes, conclut cette étude contrôlée menée par des chercheurs de l’Université d’Ottawa.

L’étude a porté sur 26 adolescents de 13 à 17 ans dont la dépense et l’apport énergétique ont été mesurés en laboratoire pendant et après les trois situations suivantes1 :

  • 1 heure de repos;
  • 1 heure de jeu vidéo assis;
  • 1 heure de jeu vidéo actif (Kinect – Adventures Xbox 360).

Dès leur arrivée, les jeunes étaient munis d’un accéléromètre (dispositif mesurant l’activité physique), qu’ils gardaient ensuite pendant 3 jours.

Après chaque intervention, les participants avaient accès à de la nourriture à volonté durant 30 minutes. Ils devaient ensuite remplir un questionnaire sur leur consommation alimentaire durant les 3 jours suivants, avec l’aide de leurs parents.

Résultat : durant la séance de jeu vidéo actif, les participants ont dépensé plus d’énergie qu’au repos ou en jouant assis, mais leur activité physique a diminué dans la même proportion durant les 24 heures suivantes.

Pas d’effet non plus sur les calories absorbées

Les participants n’ont pas plus mangé après avoir joué avec la console Kinect, qu’après avoir joué de façon passive ou après la séance de repos. « C’est peut-être parce que les jeunes, pour des raisons techniques, ne pouvaient pas manger durant l’expérimentation, mais seulement après, nous a dit Jean-Philippe Chaput, un des auteurs de l’étude. Des études indiquent en effet que lorsque les jeunes jouent à des jeux vidéos assis ils ont tendance à manger plus que lorsqu’ils sont au repos » a-t-il précisé.

Les auteurs de cette recherche soulignent que les prochaines études devraient comparer les effets des jeux vidéos actifs sur l’équilibre énergétique à ceux d’une activité physique traditionnelle afin de vérifier si la compensation est la même ou pas.

La position de Jeunes en Forme Canada

En 2012, Jeunes en forme Canada avait mis sur pied un groupe d’experts internationaux pour vérifier si les jeux vidéo actifs étaient efficaces pour inciter les enfants à être plus actifs.

Les experts, après fait une revue systématique des recherches, étaient arrivés à la même conclusion que cette étude, mais à ce moment, la console Kinect n’avait pas encore été testée par des chercheurs. « Nous voulions vérifier si cette console donnait de meilleurs résultats que la Wii au chapitre de l’activité physique chez les jeunes », nous a précisé Jean-Philippe Chaput qui est chercheur à l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario.

Le texte complet de cette étude n’est pas accessible gratuitement dans internet, mais nous l’avons obtenu auprès de Jean-Philippe Chaput.

Pour lire le résumé de l’étude : Gribbon A, McNeil J, Jay O, Tremblay MS, Chaput JP. Active video games and energy balance in male adolescents: a randomized crossover trial. Am J Clin Nutr. 2015 Mar 11. pii: ajcn105528.

Veille Action – 4 mai 2015

1. Les trois interventions étaient espacées d’au moins une semaine et chaque jeune était seul au cours de chacune d’elles.