Veille - Activité physique

Éducation physique en recul: l’UNESCO exhorte les gouvernements à agir

L’éducation physique est en recul, déplore l’UNESCO, que ce soit en Europe, en Amérique du Nord ou ailleurs dans le monde, aussi bien dans les pays riches que les pays pauvres.

Éducation physique en recul: l’UNESCO exhorte les gouvernements à agir

Citant l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’organisme souligne que le manque d’activité physique est devenu une véritable pandémie qui contribue, chaque année, à la mort de 3,2 millions de personnes. C’est deux fois plus que le nombre de décès reliés au virus du sida.

Un manque d’investissement coûteux pour la société

Dans ce document intitulé : L’éducation physique de qualité, Directives à l’intention des décideurs, les auteurs rappellent que l’investissement public dans l’éducation physique (EP) est largement compensé par les économies réalisées en soins de santé. En outre, ces investissements contribuent à l’atteinte des objectifs éducatifs, car ils favorisent la persévérance scolaire.

Cette publication émet des directives, à l’usage des décideurs, afin de combler les principales lacunes identifiées dans la foulée d’une recherche de l’UNESCO, parue l’an dernier : Enquête mondiale sur l’éducation physique. Quelques constats rapportés par ce rapport :

  • des fossés persistants entre la politique d’éducation physique et sa mise en œuvre;
  • des déficiences permanentes en matière de temps imparti à l’EP dans les programmes;
  • un manque de pertinence et de qualité des programmes d’EP
  • une qualité inadéquate des programmes de formation initiale des enseignants
  • des inadaptations dans la qualité et l’entretien des équipements
  • des barrières durables à l’égalité des chances et à l’accès pour tous
  • une coordination école-communauté inadaptée.

L’activité physique comme moteur de réussite

Les recommandations que propose l’UNESCO s’articulent autour du concept de maîtrise du savoir-faire physique (physical literacy), tel que défini par l’organisation canadienne d’enseignants d’éducation physique Passeport pour la vie. Selon ses auteurs, les personnes qui possèdent cette maîtrise ont tendance à mieux réussir tant socialement que dans leurs études.

Ces directives ont été réalisées à la demande du Comité intergouvernemental pour l’éducation physique et le sport (CIGEPS) de l’UNESCO et des participants à la cinquième Conférence internationale des ministres et hauts fonctionnaires responsables de l’éducation physique et du sport Berlin 2013).

Sources : Communiqué de presse et rapport Unesco, Visual.ly, Unesco, Passeport pour la vie

Veille Action - 6 mars 2015