Veille - Activité physique

Le plein air : pour faire bouger les ados et les sensibiliser à la nature

Des clubs de plein air et des options plein air dans les écoles secondaires seraient les meilleurs moyens pour faire bouger davantage les adolescents et les mettre en contact avec la nature, selon l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM).

De concert avec le Conseil québécois du loisir (CQL) et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), l’AQLM propose deux manuels pratiques pour mettre en place des projets plein air attirants pour les jeunes.

Le premier, Enseigner le plein air, c’est dans ma nature!, s’adresse aux éducateurs physiques du secondaire qui souhaitent développer un cours optionnel en plein air ou intégrer des activités de plein air dans le programme de formation des jeunes.

Le document est structuré en cinq parties, de l’idée première à la réalisation d’une option plein air. Il engage les organisateurs dans une démarche de réflexion pour assurer le succès de l’implantation du programme.

Ce manuel se veut à la fois une banque de références et d’informations, un aide-mémoire et une boîte à outils. Des pictogrammes en facilitent la lecture et font référence à des suppléments d’informations, tels que des fiches de référence, des fiches techniques, des idées concrètes pour enrichir les pratiques et des outils à utiliser tels quels ou à adapter au besoin.

Le second manuel, Le plein air c’est dans ma nature!, vise à outiller les intervenants des milieux communautaire, municipal et scolaire, afin de mettre sur pied des clubs de plein air et ainsi offrir aux adolescents de pratiquer des activités de loisir en nature, en vue de leur faire adopter de saines habitudes de vie. Pour plus de détails, consultez notre texte : Le plein air, c’est dans ma nature!

Ces 2 manuels sont disponibles gratuitement pour téléchargement.

Pour en savoir plus et télécharger les manuels

Veille Action – 30 mai 2014