Veille - Activité physique

Des entraîneurs dans les cours d’école pour des récréations plus actives

Avoir des entraîneurs pour animer les jeux lors des récréations permettrait aux jeunes d’être plus actifs, révèle une nouvelle étude américaine.

Cette étude porte sur Playworks, un organisme sans but lucratif qui offre des services d’entraîneurs pour une récréation active.

Ce programme est appliqué dans 327 écoles à faibles revenus de 22 villes américaines. Il en coûte jusqu’à 25 000 $ par année aux établissements participants.

Les élèves encadrés par les entraîneurs de Playworks passent en moyenne 14 % de leur récréation à faire des activités physiques à intensité élevée. Pour les jeunes des écoles qui ne participent pas au programme, le temps passé à bouger est de 10 %.

Selon l’étude, le matériel sportif (ballons, cônes et cordes à sauter) a tendance à être plus accessible dans les écoles où l’on offre Playworks.

En plus de faire bouger les jeunes, ce programme a des effets bénéfiques sur le comportement des élèves en classe et à l’extérieur.

Il permet une meilleure transition entre la récréation et le retour en classe. Les professeurs profitent donc de plus de temps pour enseigner la matière.

Le programme est aussi reconnu pour réduire l’intimidation dans la cour d’école et améliorer le sentiment de sécurité des jeunes.

Plus de détails

Conseil québécois sur le poids et la santé – 16 mai 2013